LES FROMAGES D'EXCELLENCE EN LIGNE


Appelez-nous 02 35 12 40 79


  • La Box Versailles
  • La Box Versailles
  • La Box Versailles

Contenu de votre plateau "La Box Versailles"

La Box Versailles

Retrouvez 6 merveilleux fromages qui figuraient à la table de Louis XIV

Six joyaux que nous avons sélectionnés pour votre plus grand plaisir : Le Brie de Meaux, l'Epoisses, le Comté 36 mois, le Pont-l'Évêque, le Roquefort et la Tomme d'Abondance fermière. Tous ces fromages ont une histoire intimement liée à la vie de nos monarques. Le Roquefort fut une référence à la table des rois au cours des siècles... Le Brie de Meaux et l'Abondance fermière figuraient parmi les fromages favoris de Louis XIV. Les festins qui étaient donnés à Versailles durant toute l'époque Grand Siècle comptaient parmi les plus fastueux d'Europe. Traversez les siècles et ressentez tous les parfums et les saveurs de ces fromages exquis... Fermez les yeux, vous êtes à la table du Roi Soleil et vous partagez avec lui un de ces buffets somptueusement dressés, tout simplement royal ! 



1650 gr
Choix non disponible

> <




Le Brie de Meaux AOP

Le roi des fromages, un goût incomparable

Au début du XIXe siècle, après une dégustation de plus de 50 fromages lors d’un congrès historique à Vienne, il fût proclamé roi des fromages. Le Brie de Meaux au lait cru de vache est le fruit d’une douzaine d’étapes de fabrication et d’affinage, dont une grande partie se fait manuellement. C'est un fromage qui doit être affiné à coeur, sa délicieuse « chair » jaune aux reflets d’or nous indique qu’il est prêt pour la dégustation. Sa texture est onctueuse, souple et de belle tenue. Pour la Crèmerie Royale, 6 semaines d’affinage sont nécessaires pour vous offrir toute sa subtilité et développer son magnifique bouquet.

Le Brie de Meaux AOP
L'Epoisses AOP

Un fromage de légende, un emblème de la Bourgogne

Il fait son apparition dans une communauté religieuse installée à Epoisses au XVIe siècle, qui transmit aux paysans de Bourgogne le savoir-faire nécessaire à la réalisation de ce fromage au lait cru de vache. Sa croûte devient délicieusement luisante au cours des lavages réguliers à l’eau salée additionnée de marc de Bourgogne.

En cave humide, cette délicieuse spécialité fondante de Bourgogne prendra une belle couleur orangée due à la pigmentation naturelle de ses ferments. Son goût est très marqué et puissant.

L'Epoisses AOP
Le Comté AOP 36 Mois

C'est si bon de prendre de l'âge

Avec un affinage de 36 mois, un âge rare, notre Comté au lait cru est tout simplement une merveille gastronomique. Pendant ces longues semaines, le Comté au lait cru de la Crèmerie Royale fait l'objet de la plus grande attention des affineurs. La meule de Comté est retournée régulièrement, brossée et frottée avec de la saumure selon la tradition séculaire. Sa pâte pressée est ferme et fondante en bouche.

Coupée en fine lamelle, tous ses arômes se libèrent lors de la dégustation : saveur de beurre fondu, parfum de noisette, légers cristaux de sel... un fromage unique pour un plaisir sans pareil.

Le Comté AOP 36 Mois
La Tomme d'Abondance fermière AOP

L’Abondance fermière, le préféré de sa majesté

C’est la race de vache « abondance » qui a donné son nom à ce fromage. Pour que notre tomme délivre toute sa saveur et sa finesse, le maître fromager oeuvre de façon artisanale avec des outils traditionnels : une cuve en cuivre pour chauffer le lait cru entier et former le caillé, une toile de lin pour séparer les grains qui se sont formés et laisser le petit lait, un cercle en bois qui fait office de moule. Au terme de 8 semaines d'affinage, l'Abondance fermière présente une jolie croûte ambrée, l'empreinte de la toile est toujours visible.

Sous sa belle croute ambrée se trouve une pâte à la couleur jaune ivoire souple et fondante, elle offre des arômes de noisette avec une attaque en bouche légèrement fruitée, c'est un fromage d'une grande finesse. Ce n’est pas un hasard si le Pape Clément VIII et sa majesté Louis XIV en étaient de grands amateurs !

La Tomme d'Abondance fermière AOP
Le Roquefort AOP

Affiné selon la tradition, dans les caves naturelles du Massif Central

De réputation internationale, le Roquefort est associé; à l'excellence de la gastronomie française. Puissant à l'odeur et au goût, il exprime des saveurs fortes et épicées. Sa pâte possède une texture harmonieuse et fondante avec de belles marbrures de moisissures. Les origines de ce fromage remontent au XIè siècle. Véritable symbole historique de notre terroir, il est le digne représentant de notre savoir-faire et de notre culture.

Le fromage provient de lait de brebis riche en protéines et matières grasses. Le lait cru est chauffé entre 28 et 34°C pour l'emprésurage. Ce dernier doit être pratiqué sur des stocks de lait issus de traite de moins de 48 heures. Le lait est ensemencé avec des spores d'un champignon microscopique: le penicillium roqueforti. Le fromage est piqué : il est transpercé par des aiguilles pour aérer l'intérieur et favoriser le développement de la moisissure. La magie opère alors, le Penicillium Roqueforti se nourrit du lait caillé, la pâte devient onctueuse, des veines bleues et grises se dessinent peu à peu pendant 4 semaines. C'est un miracle de la nature qui trouve place dans des caves millénaires, selon un procédé immuable. Il existe seulement 7 producteurs de Roquefort dans le monde entier.

 

Le Roquefort AOP
Le Pont-l'Évêque

D’Angelot à Pont-l’Évêque

Créé par des moines cisterciens à l’ouest de Caen au début du XIIème siècle, il s’appelait autrefois Angelot, du nom d’une pièce de monnaie de l’époque, car il servait souvent de moyen d’échange. Au fil du temps il a pris le nom d'une ville de Normandie située à proximité de Deauville... C'est dans ce terroir d'exception, baigné par la douceur de la mer et par un climat humide que les vaches paissent une belle herbe verte et grasse, un aliment de première qualité pour réaliser des fromages irrésistibles.

Son lait est doucement chauffé à 35°C puis il est emprésuré. La coagulation forme le caillé. Il est coupé en grains de 2 cm de côté et lentement brassé. Le Pont-l’Évêque passe ensuite au moulage, en moules carrés. Il est prêt pour l’affinage, lors de ces 4 semaines il est lavé et brossé régulièrement, c'est alors que sa croute ivoire prend de jolis reflets ocres.

Le goût et l’odorat sont sollicités par des parfums de sous-bois, de noix et même de beurre. Sa texture légèrement crémeuse est tendre, moelleux au toucher, le Pont-L'Evêque au lait cru est une véritable invitation gourmande.

Le Pont-l'Évêque