LES FROMAGES D'EXCELLENCE EN LIGNE


Appelez-nous 02 35 12 40 79


  • Le Saint-Marcellin
  • Le Saint-Marcellin

110g
Choix non disponible

> <


4.6

Le Saint-Marcellin

Affiné à coeur, c'est un fromage délicieusement tendre et onctueux

Depuis le XVe siècle, la légende raconte que lors d’une partie de chasse, le dauphin Louis XI se fit attaquer par un ours. Heureusement, des chasseurs lui vinrent en aide et pour se remettre des événements, ils partagèrent du pain et du fromage. Le dauphin trouva le fromage tellement bon qu’il l’introduit plus tard à la Cour Royale.

C’est toute l’attention portée au Saint-Marcellin dans le respect des traditions qui lui donne son goût onctueux et crémeux de fromage au lait cru de vache. Son lait est porté à maturation quelques heures après la traite. Il prend sa consistance spécifique dans une pièce chaude avant d’être placé dans les moules, puis est retourné et soigneusement salé sur les deux faces pour donner naissance à un fromage fin et délicat.

Notre affinage :


2 semaines

Profil et caractère :

Lait cru de vache
Intensité
1 2 3

Pâte molle à croûte fleurie

Conseil dégustation :

Une mise à température ambiante une heure avant le repas est nécessaire pour apprécier cette petite merveille fromagère. Le Saint-Marcellin se déguste également chaud, passez-le au four à 180°C quelques minutes seulement, et disposez ce délicieux fromage devenu coulant sur une belle tranche de pain de campagne.

Région : Rhône-Alpes
Beaumes de Venise rouge
Pain aux olives


fromages-rhone-alpes.jpg

Nous vous conseillons également :

Le Saint-Félicien

Plus riche et plus crémeux que le Saint-Marcellin

C’est au début du XXe siècle que le Saint-Félicien fût créé par un crémier lyonnais, avec une préparation fortement inspirée de celle du Saint-Marcellin. Il est néanmoins plus grand et plus crémeux.

Produit à base de « caillé doux », il est conservé une vingtaine d'heures dans une pièce chaude, avant d'être mis en moule. Après séparation du petit lait, il sera alterrnativement retourné puis mis au repos. Une fois démoulé, le Saint-Félicien est mis en chambre chaude pendant 24h puis placé dans un séchoir.

La croûte ivoire délicatement bleutée de notre Saint-Félicien ainsi que sa pâte souple légèrement coulante, offrent de magnifiques odeurs de champignons et de sous-bois. En bouche, c’est une subtile saveur lactique salée que vous allez découvrir. Le Saint-Félicien au lait cru de vache de la Crèmerie Royale est un fromage d'un grand raffinement.

Le Saint-Félicien
Le Morbier AOP

Deux traites pour un délicieux fromage 

Autrefois, la production de lait étant faible en hiver, les paysans avaient besoin de deux traites successives pour fabriquer le fromage. Ils le commençaient donc en faisant prendre le lait de la traite du matin puis le recouvraient de cendre jusqu’à la prochaine traite avant de la placer par dessus. C’est ce qui confère au Morbier sa jolie signature noire si particulière. Aujourd’hui, la cendre est remplacée par du charbon végétal mais le soin apporté reste inchangé. Le lait cru est légèrement chauffé puis brassé avant d’être passé sous presse.

Le Morbier AOP présente une croûte fine, sa texture souple et moelleuse peut présenter de petits trous, son goût se caractérise par un léger parfum de crème et de beurre. Un très beau fromage de terroir, une merveille à déguster.

Le Morbier AOP
Le Picodon AOC

Le goût de la Provence dans votre assiette

Ce petit fromage au lait cru de chèvre dont les origines remontent au XIVe siècle, aussi appelé le Picauoudou un nom qui chante bon la Provence. Ce fromage a su garder toute son authenticité. C'est sous un climat méditérannéen que les chèvres de race alpine donnent le meilleur lait pour le Picodon. Sa texture est fondante avec des notes de noisettes. Sa croûte est finement fleurie.

Le Picodon AOC